Voir la vidéo d'e-monsite

Concert Nolwenn Leroy Folk Tour à Enghien les Bains le 6 décembre 2019

Plus d'infos sur le concert Nolwenn Leroy Folk Tour à Enghien les Bains

La jolie Finistérienne est en tournée pour faire vivre en live son septième album, un hommage au folk des années 70 appréhendé comme une extension du répertoire celtique de Bretonne. Avec grâce et talent, elle revisite les éternelles Suzanne de Leonard Cohen, So Far Away From L.A. de Nicolas Peyrac ou Diabolo Menthe d'Yves Simon. Magique !

Folk ?a veut dire populaire. C'est le sens littéral du mot. C'est un terme que j'aime. Etre une chanteuse populaire, proche de son public, c'est, pour moi, fabuleux a déclaré Nolwenn Leroy dans l'émission C ? vous. Depuis ses débuts en 2002, la native de Saint-Renan (petite ville au nord-ouest de Brest) mène sa carrière tambour battant, avec intelligence et une humilité qui l'honore. La timide gagnante de la deuxième édition de Star Academy s'est affirmée au fil des années et des albums, et ses choix artistiques sont plus que jamais en connivence avec sa personnalité. Son premier disque, porté par le tube Cassé a été réalisé, entre autres, par Pascal Obispo. C'est sous la houlette de Laurent Voulzy et Alain Souchon qu'elle a publié le deuxième, sur lequel figurait l'accrocheuse Nolwenn Ohwo !. Elle a signé la plupart des textes du troisième (Le Cheshire Cat & moi) sur des musiques du Féroïen Teitur Lassen. Elle s'est depuis battue pour Bretonne, auquel les maisons de disques ne croyaient pas et qui s'est écoulé ? un million d'exemplaires ! Preuve que la chanteuse bretonne a beau avoir la tête dans les contes et les nuages, elle possède aussi un caractère bien trempé. Nolwenn Leroy a publié en novembre dernier son septième album studio, Folk, aux jolies sonorités acoustiques, réalisé par Clément Ducol. Elle y reprend des chansons de treize artistes emblématiques des années 70 dont elle aime ? dire qu'elles font du bien les jours de pluie. Nolwenn a aussi déclaré : Ces titres très mélodieux ont en commun une mélancolie et un spleen propre au folk. Elle revisite avec sa sensibilité et sa voix enchanteresse ce florilège de tubes, de Je ne peux plus dire je t'aime de Jacques Higelin, ? Sacré géranium de Dick Annegarn, en passant par Ma petite fille de rêve de Jean-Michel Caradec, Marions les roses de Malicorne, Hollywood de David McNeil ou La Rua Madureira de Nino Ferrer. J'aime cette époque, cette liberté qu'avaient les artistes qui parlaient d'environnement, de paix et d'amour a-t-elle confié au journaliste Youssef Bouchikhi. C'est aussi peut-être lié ? mon projet 'Bretonne'. Je le vois comme une extension, car les débuts de la musique folk en France, c'était la musique celtique. Nolwenn Leroy est en tournée folk pour présenter en live ces joyaux de la chanson fran?aise et d'ailleurs. On peut compter sur la Bretonne pour interpréter également des extraits de son propre répertoire.